Santé à Domicile laisse le matériel déjà disponible au domicile si le prestataire remplit les conditions de matério-vigilance. Cette démarche permet de ne pas perturber le fonctionnement en place. En cas de besoin supplémentaire, Santé à Domicile contacte les prestataires susceptibles de répondre à votre besoin.

Une prise en charge en hospitalisation à domicile n’aura pas de coûts supplémentaires par rapport à une hospitalisation traditionnelle en établissement. Les frais remboursés suivent la même tarification à l’activité (T2A). Santé à Domicile  fera l’intermédiaire entre le patient et la Sécurité Sociale, comme l’explique le tableau suivant :

L’hospitalisation à domicile est possible sous certains critères définis et précis. Ces motifs de prise en charge concernent de nombreuses pathologies dont voici quelques exemples :

  • Pansements complexes et soins spécifiques (stomies compliquées, escarres, ulcères, brûlures,…) : pansements longs, supérieur à 30 minutes
  • Soins Palliatifs : pour les personnes en fin de vie
  • Prise en charge de la douleur
  • Nutrition entérale ou parentérale
  • Post traitement chirurgicale
  • Traitements par voie veineuse : anti-infectieux ou autre
  • Assistance respiratoire : oxygénothérapie,…
  • Chimiothérapie et surveillance post chimiothérapie
  • Surveillance de radiothérapie et surveillance d’aplasie : effets secondaires
  • Rééducation orthopédique et neurologique
  • Soins de nursing lourds : pour les personnes très dépendantes (toilettes au lit, prévention des escarres,…)
  • Prise en charge psychologique ou sociale
  • Education du patient
  • Autres traitements

 

Santé à Domicile prend en charge des malades adultes qui, en l’absence de prise en charge en structure d’hospitalisation à domicile, seraient hospitalisés en établissement de santé traditionnel.